Les premiers pas

Publié le par Kehan, Shale et Rémi

Vous pouvez d'ores et déjà accéder à la nouvelle version de mon blog en cliquant ici !!

On trouve l'auberge de jeunesse sans trop de difficultes grace a un chauffeur qui a bien flashe sur mon numerique. J'ai pris quelques photos de lui mais il n'a pas fait de reduc a la sortie. Ce sont des sacres commercants ces chinois...

On est situes en plein milieu d'un Hutong (vieille ville chinoise en voie de disparition). Ici, on voit partout des murs signes d'un caractere signifiant "a detruire". On en vient a se demander si le quartier sera encore debout demain  matin au ptit dej. C'est donc en plein milieu du quartier populaire qu'on se trouve et on sera peut etre les derniers a pouvoir dire "j'ai vu un Hutong" a nos marmots. En effet les chinois detruisent a tour de bras pour reconstruire de beaux immeubles dans le style "Blade Runner". L'historicite de la pierre, c'est quoi ca ? Mais rien que pour la petite vie de quartier qui regne ici, ca vaut le coup d'eviter les coups de grues.

Le soir on s'est enfin decide pour bouger au lac de Beihai, on s'est pose dans un petit resto, un peu claques, un peu raides du decalage horaire. Je ne sait pas si vous avez tente l'experiece d'ouvrir a  la fois le robinet d'eau chaude et le robinet d'eau froide de la douche a fond et de vous mettre la tete dans un bocal pour admirer la vue, mais c'est a peu pres ce qu'il nous est arrive. Impossible de sortir du resto, en tout cas pas sans mon maillot de bain ! On a donc cries sur les taxis par la porte jusqu'a ce qu'un courageux taxi driver se stope net sur le bas cote. On a ensuite couru jusqu'a la portiere aussi vite que des poilus a Verdun envoyes en reconnaissance du territoire ennemi. Finalement le courageux taxi driver nous annonce qu'il ne connait pas l'endroit ou on veut aller. Pas possible ! Il a le plan sous les yeux ! On insiste un ccoup mais visiblement il est vraiment pas chaud pour se creuser la tete 5 minutes a lire un plan. Et pour cause, devant chaque porte il y'a des gens qui n'attendent que de monter dans le taxi : des clients il en a a la pelle ce soir.
Finalement on prendra le suivant apres avoir insiste tres tres lourdement...



Kehan.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

voyageurasi 24/02/2008 05:58

apres le sauvetage de ta carte bleue sur VF, j'ai voulu approfondir en embrayant sur ton blog,
alors là !!!
un morceau d'anthologie, longtemps que je n'avais pas pleuré de rire comme çà,
du pur audiard pour les textes et un melange des pieds nikelés etde marco polo pour la perception du pays
cordialement