Les frenchovitzch

Publié le par Kehan, Shale et Rémi

Vous pouvez d'ores et déjà accéder à la nouvelle version de mon blog en cliquant ici !!

J'EN PEUX PLUS DE L'INTERNET CHINOIS !!!!!!!
Voila c'etait le coup de gueule du jour.

A part ca, quoi de beau ? Apres le depart de Charles, j'ai fait la connaissance de trois joyeux lurons dans l'hostel de Kunming : Max, Gagui et Alice. J'ai decide de les suivre pendant quelques jours pour un retour a Dali. Nous nous sommes un peu balades en dehors de la ville. On a rencontre une classe de cathe chinoise, ils adoraient d'etranges divinites au gros ventre et aux bras multiples. En bon chretiens de notre etat, nous nous sommes empresses de convertir ces paiens et de massacrer ceux qui resistaient.



La c'etait le premier soir au bar. Je retient la citation de Max : "P'tain c'est trop cliche, j'suis dans un hamac, il fait chaud, y'a un Jap qui joue de la musique, on boit et on fume dans une petite coure interieure sortie tout droit d'un film homg kongais". En effet, je crois que cette ville c'est exactement le cliche des vacances a l'autre bout du monde.



Une ptite pose dans la rue.



Un reve realise dans la liste des reves a atteindre : voir une riziere de pres. C'est tres beau mais ca donne pas envie de bosser dedans. Ca coupe drolement le riz. En conclusion ca ressemble a du ble qui aurait les pieds dans la flotte.



Et puis on s'est decide a faire un tour au lac, on a pas choisis l'endroit le plus touristique mais ca valait le coup. En fait on s'est un peu paume en velo et on est arrive la.



A l'auberge j'ai rencontre deux cantonaises qui voulaient poser avec moi. Ce qu'il faut pas faire quand on est francais des fois... Remarquez c'etait pas vraiment deplaisant.



Et puis j'ai abanonne les frenchovitzch qui voulait apprendre le Gong Fu dans les montagnes avec un maitre un peu allume et j'ai pris la route pour Lijiang. En chemin, j'ai un peu hallucine quand j'ai vu passer un tank passer quelques metres de nous. Je crois qu'on a traverse un terrain militaire. L'instinct de reporter m'a pris mais je n'ai reussis a avoir qu'une seule bonne image. Etrangement le conducteur roulait tres vite quand il voyait les tanks.



Kehan.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article